Les fabuleuses aventures d’Aurore avec Douglas Kennedy et Joann Sfar

Les secrets de la fabrique à inspirations de Douglas Kennedy

C’est la rencontre de deux talents, celui de l’auteur Douglas Kennedy et de l’illustrateur Joann Sfar, qui a donné lieu à cet objet hybride tellement délicieux et émouvant.

Dans un café à Paris, Douglas Kennedy a présenté à Joann Sfar l’histoire d’Aurore. Ce dernier s’est aussitôt saisi d’un crayon et les traits d’Aurore se sont esquissés. Quelques semaines plus tard, et une proposition de dessins de Joann Sfar plus tard, Douglas Kennedy a été bouleversé et convaincu qu’une collaboration extraordinaire allait naître.

Des talents complémentaires

Joann Sfar est un illustrateur de bande dessinée et a toujours cherché à illustrer de grands auteurs si possible vivants. C’est une chance d’illustrer un texte que le lecteur va découvrir pour la première. 

« L’histoire d’Aurore, le monde des enfants, l’intime de Douglas Kennedy m’ont immédiatement inspiré car cette histoire parle autant aux grands qu’aux petits » a confié aux lecteurs réunis devant la scène jeunesse du salon du Livre de Paris.

De son côté, Douglas Kennedy confie « Je n’ai pas d’images quand je créé un personnage ; je ne projette pas visuellement dans mes personnages. Je suis centré sur la voix ; je suis concentré sur l’objectif de donner une voix à mon personnage. »

Qui est Aurore ?

Autiste, Aurore ne parle pas. Mais ses mots, elle les pose sur une tablette. Et elle a un secret. Elle lit dans les yeux des autres: Maman, Pap’, sa grande sœur Émilie, mais aussi Lucie, la meilleure amie d’Émilie, harcelée à l’école. Lucie kidnappée, Aurore, va se faire détective.

« Aurore, c’est moi » ose Douglas Kennedy. Son fils Max est autiste mais il n’est pas Aurore. Il y a beaucoup plus d’intimité dans ce livre original du grand auteur que dans les livres pour adultes qu’il a publié jusqu’alors.

Un livre sur l’autisme ?

En se positionnant sur la scène jeunesse, le livre aborde certes l’autisme mais c’est avant tout un polar ou un fantastique jeunesse. Aurore a son monde à elle et nous invite à embarquer dans son monde extraordinaire.

La suite ?

Douglas Kennedy envisage une suite aux fabuleuses aventures d’Aurore et une nouvelle collaboration avec Joann Sfar pour la fin de l’année 2019.

Leur fabrique à inspiration

Joann Sfar « dessine ta famille m’a dit le psychologue. Depuis, j’en ai fait mon métier. J’adore être le malade. Quand Douglas m’a livré l’histoire d’Aurore, quel plaisir de pouvoir croquer toute la famille d’Aurore ! »

Le secret de Douglas Kennedy est le yoyo qui le suit partout même dans ses voyages. Dans la valise de D. Kennedy, on trouve donc toujours un yoyo, un stylo plume et un ordinateur, les 3 ingrédients de son inspiration.

Partager avec

FacebookTwitterLinkedInEmail this page


Laisser un commentaire